J’ai rendu la <mardi>chance</mardi> qui m’a été donnée

Costume-cravate, sourire rayonnant. Fenitra, pionnier du stage partagé et fraichement recruté par Mazars, est un jeune homme épanoui. Le Toulousain, ingénieur des Mines de St Étienne, a eu la chance de faire un Vendredi. Faire un Vendredi, c’est travailler 4 jours par semaine en entreprise et 1 jour par semaine en association.

Entre Mazars et L’Institut Télémaque, Fenitra a pu allier ses ambitions et ses valeurs. Et il ne saurait que recommander cette expérience.

1-BIzwaAiBezYWKgT3yVheoQ

Relancer l’ascenseur social

Lauréat de la Fondation Groupe Dépêche il y a cinq ans, Fenitra a bénéficié tout au long de ses études supérieures d’un tutorat personnalisé et d’une bourse. Ce programme d’égalité des chances l’a beaucoup aidé à atteindre ses objectifs : il a d’abord pu entrer en Classes Préparatoires aux Grandes Écoles, puis en école d’ingénieur et en cabinet d’audit en stage.
En arrivant chez Mazars, Fenitra a choisi de s’engager aux côtés de l’Institut Télémaque, qui oeuvre également dans le domaine de l’égalité des chances. Une belle façon de renvoyer l’ascenseur, puisque l’association accompagne des jeunes de milieu modeste par le biais d’un double parrainage « école-entreprise », et ce, dès le collège.

« Si j’ai choisi de travailler à l’Institut Télémaque, c’est que c’était un bon moyen pour moi de rendre la chance qui m’avait été donnée. »

3 + 1 = un mois de stage Vendredi pour Fenitra

3 semaines en entreprise, chez Mazars, où il était stagiaire en audit financier. Un travail chez le client, qui demandait beaucoup de rigueur et d’esprit d’équipe, surtout en période intense de pré-clôture des comptes.

Puis 1 semaine en association, à l’Institut Télémaque — le “Vendredi” de Fenitra — où il travaillait au suivi et à l’actualisation du réseau des anciens élèves ayant bénéficié du programme de tutorat. Une mission de fond, qui a pu être complétée d’un engagement sur le terrain auprès des jeunes accompagnés.

Une manière pour Fenitra, de la Défense à Rueil, de casser la routine et de gagner en polyvalence et en adaptabilité.

« L’Institut Télémaque m’a apporté de belles rencontres, mais aussi de l’expérience : je faisais vraiment du social. J’ai pu échanger avec plein de gens différents et me resituer un peu dans le contexte actuel de notre société, et de tout ce qui s’y passe… »

En échange, le jeune homme a apporté un peu de masculinité à la jeune — et presque exclusivement féminine — équipe de l’Institut Télémaque, dont il a grandement apprécié l’ambiance.

Fenitra a pu mettre ses qualités de structure et de précision développées chez Mazars au service de l’association. À la fin de sa mission, il a rendu un rapport de recommandations stratégiques sur l’organisation du réseau des Anciens. Il a aussi participé à des actions de terrain, telles que la sélection des candidats pour l’Institut, ainsi que les Journées des Collégiens et des Lycéens.

1-HAKewtAGHdyHqGiL7RtUfQ

« C’était pendant les vacances scolaires, c’était un peu une journée d’animation. Les adolescents présents me posaient des questions sur mon parcours : "Comment j’ai fait,comment faire pour réussir…" C’était super ! »

Une véritable source d’inspiration pour ces jeunes de la 5ème à la Terminale qui bénéficient d’un programme similaire à celui qu’a suivi le jeune ingénieur.

De la suite dans les idées

Et on peut dire que Fenitra est un bel exemple à suivre.
Ses compétences, son adaptabilité et son engagement ont été remarqués, puisqu’avant même la fin de son stage Vendredi, il a été embauché en CDI en conseil aux assurances chez Mazars.

Et sa volonté d’y rester n’est pas anodine : « En matière sociétale, Mazars est engagé et c’est aussi pour cela que je suis resté. Ils ont une politique RSE très intéressante et sont partenaires avec l’Institut Télémaque depuis quelques temps. C’est important pour moi de sentir cela dans l’entreprise où je travaille. »

Fenitra est ravi de son stage Vendredi. Il lui a permis non seulement d’être embauché en CDI, mais aussi de s’engager pour la société à son échelle.


Fenitra est désormais lancé, et Mazars recherche ses prochains stagiaires partagés, alors à toi de jouer : consulte les offres ici ! Découvre aussi le témoignage de Fenitra, Pauline et Mohamed en vidéo.